La culture anglo-normande

La conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant a eu un impact très important dans ce pays qui a alors été entièrement réorganisé sur tous les plans. Nous proposons ici deux thèmes au sujet de la culture anglo-normande.

1/ Au niveau de l’architecture, le pays s’est couvert d’un blanc manteau de pierre de Caen suite à la construction de nombreux édifices (châteaux, églises, cathédrales, prieurés, abbayes…). L’architecture romane normande aux caractéristiques bien définies s’est imposée et se singularise notamment par un motif spécifique, à savoir les arches entrecroisées. Nous étudions ce thème ignoré par tous les historiens normands et anglais depuis plus de 20 ans.

2/ La langue normande perdure en Angleterre dans de nombreux mots du vocabulaire courant qui nous reviennent parfois sous une forme un peu différente ou avec un sens modifié.

3/ Le Mont-Saint-Michel est bien en Normandie ! J’en fais la démonstration dans le numéro 116 de la revue Le Pucheux (76690 – Fontaine-le-Bourg), Saint-Gorgon 2020, pp.18-19 (5 Euros). En résumé, il y eut trois abbayes Saint-Michel, toutes aux frontières du royaume anglo-normand, celle du Mont connue de tous au sud de la Normandie, celle du Tréport au nord aujourd’hui totalement détruite et celle de St. Michael’ Mount à la pointe de la Cornouaille au sud-ouest de l’Angleterre…

Vous les découvrirez avec étonnement en les sélectionnant dans le menu ci-contre.

Les blanches falaises anglaises vues depuis le Pas de Calais