Le Fossé du Roi

Au Nord du département de la Seine-Maritime s’étend encore aujourd’hui la forêt d’Eu en plusieurs massifs depuis la ville d’Eu jusqu’à Aumale. Le frontière entre le duché de Normandie et le royaume de France était théoriquement fixée sur la Bresle, vallée marécageuse qui offrait une bonne protection contre l’envahisseur avec sur sa rive gauche la forêt d’Eu. De nombreux châteaux forts s’échelonnaient le long de cette vallée, Eu, Monchaux, Brétizel, Aumale… qui constituaient une première ligne de défense se prolongeant vers la vallée de l’Epte (Neuf-Marché, Château-sur-Epte, Dangu, Gisors…). Plus au sud, d’autres châteaux constituèrent une seconde ligne de défense, à savoir Le Bel/Criel, Foucarmont, Pontrancart/Ancourt, Wanchy, Mortemer, Neufchâtel/Drincourt, Beaussault, Gaillefontaine, Saint-Saëns, Bellencombre, Torcy-le-Grand, Arques, Dieppe, Bracquemont… (voir rubrique Les châteaux forts du Talou).

Or cette frontière avait un point faible entre la Basse Forêt d’Eu et l’ancienne forêt de Conteville réduite aujourd’hui à un bois. C’est précisément à cet endroit que fut établi le Fossé du Roi. Il concourt ainsi au système de défense des frontières de la Normandie établi durant les dernières années du XIe siècle et le premier tiers du XIIe siècle, système qui s’articule en profondeur et repose sur un ensemble de places fortes. Long de douze kilomètres, encore bien visible par endroits, il s’allonge sur une ligne de crête séparant le bassin supérieur de la Bresle des hautes vallées de l’Yères, de l’Eaulne et de la Béthune. Il s’appuie, au Nord, au niveau du Bord-des-Bois (commune du Caule-Sainte-Beuve) sur le puissant massif de la forêt d’Eu non encore défriché au XIe siècle, et au Sud rejoint le catel de Neuville-Gouvion (commune de Conteville) dont on peut encore voir l’enceinte entourant une motte ayant 30 mètres de diamètre à son sommet. Il apparaît comme un élément militaire du duché de Normandie, établi antérieurement à 1130 et postérieurement à 1066.

Les Fossés du Roi dont les dénominations sont diverses (Fossé-le-Roi, Fossé du Ré…) ceinturaient en fait toute la Normandie jusqu’au Mont-Saint-Michel.

Source : Gaudefroy Ghislain et Lionel. L’énigme du Fossé du Roi, section d’une ligne de défense ceinturant le duché de Normandie ? Les cahiers de la Société Historique et Géographique du Bassin de l’Epte, S.H.G.B.E., Le Coudray-Saint-Germer, n°35, 1995, pp. 30-62.

Le fossé du roi
Carte montrant le tracé du Fossé du Roi entre la Basse forêt d’Eu
et l’ancienne forêt de Conteville